La Relation Entre le Théâtre et la Musique

La musique et le théâtre ont beaucoup de similitudes et complètent les uns les autres. Malheureusement, avec ces deux arts, leur valeur réelle est souvent négligé. En musique, c’est de nombreuses fois erronée que la robotique, de la machine-comme la lecture est considérée comme « bonne musique », parce que c’est « technique ». Le même principe s’applique à l’action. Souvent, de nombreux acteurs sont bien connus, non pas pour leur polyvalence, en assumant un rôle, mais pour d’autres raisons telles que recherche, la popularité dans les médias, etc.

Vrai, la maîtrise en arts du spectacle nécessite des compétences techniques. Cependant, ce n’est pas le seul aspect. Si il n’y a aucun sentiment, aucune émotion, en agissant ou de la musique, il n’y a pas de vie donné à la pièce et il n’y a pas de véritable communication, qui est l’élément le plus important de l’art.

En musique, il y a de la dynamique (les variations de l’intensité) et les nuances (variations subtiles). En adhérant à la dynamique et les nuances d’une pièce, on doit le faire et de rester fidèle à la partition. Cependant, cela n’est pas nécessairement le même comme l’expression d’un sentiment ou d’une émotion bien.

Le secret réside dans la conclusion du compositeur de l’univers et en supposant que son point de vue quand il ou elle a d’abord composé ou écrit ce morceau. Dans le drame, il va comme ceci: Un acteur, après l’apprentissage de sa part, décide de la façon de dépeindre son caractère. Il incarne le rôle et devient un personnage. Ses expressions faciales, ton de la voix, de la vitesse, des gestes et des postures, etc., sont tous soigneusement créé. L’acteur verse son âme dans le caractère d’imprégner de la vie et donc l’animer. Il a à assumer le point de vue de ce personnage et de le devenir.

Le même principe s’applique à la musique. Premièrement, on doit caractériser la pièce, qui a été couvert dans un article précédent. Ensuite, il faut le plonger dans le point de vue du compositeur pour cette pièce en particulier. Quel est le morceau vraiment dire? Quels sentiments est-il contenir? Contient-il de l’amour, la haine, le désir, la perte, la joie, etc.? En incarnant ces sentiments, on joue par la communication de ces émotions, qui crée un impact émotionnel sur le public et, maintenant, l’art est actuellement en place.

Et chaque pièce est différente dans son sentiment. Malheureusement, certains musiciens sont devenus un peu homogènes. Ma recommandation serait pour un musicien de tout niveau pour apprendre l’art dramatique à un certain degré. Aussi, les acteurs devraient étudier la musique à un certain degré. Les deux contribuerait à l’élargissement de la portée de la compréhension de son métier. De consacrer quelques temps et la pratique, comme un vrai professionnel, les résultats sont bien la peine.

La musique est un puissant outil de transformation de soi. L’homme d’écouter de la musique et instinctivement envie de taper, appuyez ou de la danse. La musique a le pouvoir de créer une telle énergie. Il puise dans des émotions cachées, les capacités et les expressions. Il est thérapeutique. Elle permet d’améliorer l’un de l’appréciation esthétique. C’est une énergie différente tout à fait. Vraiment incarner son sentiment est partie intégrante.